Des artères saines pour un avenir durable

Comment MESI sensibilise et aborde les MAP dans le monde entier pour des sociétés futures plus saines

En 2015, le monde s’est indéniablement réuni, probablement plus que jamais auparavant. En adoptant l’Agenda 2030 pour le développement durable et ses 17 objectifs de développement durable, les pays du monde entier ont reconnu que l’avenir est trop important pour être laissé au hasard et trop fragile pour continuer à éviter les défis auxquels l’humanité est confrontée aujourd’hui.

Un avenir meilleur et plus clair ne peut devenir notre réalité que si nous nous engageons tous activement et contribuons à la réalisation de nos objectifs communs. En tant qu’individus, organisations, entreprises, sociétés civiles et nations, nous avons tous un rôle à jouer dans la réalisation des objectifs de développement durable.

Objectif de développement durable n° 3 pour des sociétés en meilleure santé

Les questions de santé et de bien-être sont l’un des principaux défis à relever pour réorganiser notre planète et réaliser la vision de la durabilité. L’objectif de développement durable n° 3 (ODD 3) appelle tous les acteurs à placer l’objectif de sociétés en meilleure santé au premier plan de leurs efforts.

Sous le titre Bonne santé et bien-être, il vise à « assurer une vie saine et à promouvoir le bien-être pour tous, à tout âge ». Parmi les 13 objectifs qui traitent des problèmes de santé les plus répandus dans nos sociétés modernes, l’objectif 3.4 est celui qui met en lumière la triste réalité des maladies cardiovasculaires.

En 2016, 31% de tous les décès dans le monde étaient dus à des maladies cardiovasculaires. Ils représentent plus de 17 millions de décès dans le monde, faisant des MCV non seulement la première cause de mortalité prématurée, mais également la première cause de mortalité dans son ensemble. La World Heart Federation prévoit que ce nombre atteigne 23 millions d’ici 2030.  

La réalité masquée de la maladie artérielle périphérique (MAP)

Les maladies cardiovasculaires (MCV) sont un groupe de troubles du cœur et des vaisseaux sanguins pouvant entraîner un événement cardiovasculaire. L’un de ces troubles est la maladie artérielle périphérique (MAP), un problème circulatoire courant, où le rétrécissement des artères réduit le flux sanguin vers les membres inférieurs.

Bien que le grand public soit généralement très au courant des maladies cardiaques ou cérébro-vasculaires, il en va moins de la MAP. Peu de gens savent que les patients atteints de coronaropathie présentent une prévalence beaucoup plus élevée de développer une MAP.

Les données montrent que plus de 60% des patients atteints de coronaropathie sont également atteints de MAP. L’une des principales raisons de son faible taux de notoriété est la nature asymptomatique de la MAP.

70% des patients atteints de MAP ne présentent aucun symptôme (masqué) et ne sont donc pas traités à temps.  

Une détection précoce sauve des vies

arteres-saines

La plupart des maladies cardiovasculaires peuvent être prévenues en s’attaquant aux facteurs de risque comportementaux tels que le tabagisme, l’alimentation malsaine et l’obésité, l’inactivité physique et la consommation nocive d’alcool. Ce sont également les buts de l’ODD 3.

Mais des mesures préventives ne suffiront pas. Les personnes à risque élevé de développer une MAP (en raison de facteurs de risque tels que l’hypertension, le diabète, l’hyperlipidémie, etc.) ont besoin d’un dépistage précoce et d’un traitement approprié. C’est pourquoi MESI a lancé une campagne à but non lucratif intitulée « Des artères saines », en collaboration avec des partenaires d’ONG et du secteur de la santé. 

La campagne « Des artères saines » est une campagne mondiale destinée à promouvoir la détection précoce d’artères obstruées, à sensibiliser et à informer les patients sur les maladies artérielles périphériques.

Étant donné que plus de 75% des décès dus à une MCV ont lieu dans des pays à revenu faible ou intermédiaire, il est important de prendre les mesures nécessaires à l’échelle mondiale. La campagne « Des artères saines » répond directement à l’ODD 3 de l’Agenda 2030, ou plus précisément à l’objectif 3.4, qui vise « D’ici 2030, à réduire d’un tiers la mortalité prématurée due aux maladies non transmissibles grâce à la prévention et au traitement et à promouvoir la santé mentale et le bien-être ».

Pour ce faire, nous devons tous jouer un rôle actif. Si nous souhaitons atteindre des objectifs de développement durable ambitieux et devenir une société plus saine à l’avenir, nous devons travailler ensemble.

C’est pourquoi MESI lance un appel et invite tout le monde, entreprises, organisations à but non lucratif, experts en soins de santé et particuliers du monde entier, à participer à la campagne « Des artères saines » et à sensibiliser le public aux MAP. En formant des partenariats, nous pouvons offrir aux patients un traitement précoce et approprié.

Un diagnostic précoce des artères obstruées peut sauver des vies, et vous le pouvez aussi !


Références :

https://www.globalgoals.org/3-good-health-and-well-being

https://www.who.int/news-room/fact-sheets/detail/cardiovascular-diseases-(cvds)

www.world-heart-federation.org