We're sorry but mesimedical.com page doesn't work properly without JavaScript enabled. Please enable it to continue.
MESI logo
  1. Accueil
  2. fr
  3. etude sur mesi ...

Étude sur MESI mTABLET TBI : l’importance de la mesure de l’IPSO dans le dépistage de l’AOMI


LinkedIn icon Twitter icon Facebook icon

Auteurs de l’étude : Fendrik K, Biró K, Endrei D, Koltai K, Sándor B, Tóth K, Késmárky G. , Ecole de médecine de l’université de Pécs, Hongrie.

L’article complet est disponible ici.

L’objectif de cette étude était d’établir si les moniteurs de pression artérielle automatisés aux 4 membres mesurant l’IPSO pouvaient contribuer au dépistage de l’AOMI. Alors que les mesures automatisées de l’indice de pression systolique à la cheville sont bien établies dans ce domaine, les mesures de l’IPSO (donc à l’orteil) sont sous-estimées.

Dans cette étude, les mesures de l’IPS ont été réalisées manuellementà l’aide d’un stylo Doppler et avec  l’appareil MESI mTABLET ABI. Les mesures de l’indice de pression systolique à l’orteil  (IPSO) ont été obtenues à l’aide par Doppler laser et par photopléthysmographie (avec MESI mTABLET TBI et un autre appareil).

Une corrélation forte  significative a été observée entre l’appareil MESI mTABLET ABI et la sonde Doppler sur les mesures d’IPS à la chevill, avec une différence moyenne non significative de -0,068. La comparaison des mesures obtenues avec MESI mTABLET TBI, un autre appareil photopléthysmographique et le laser Doppler, n’ont montré aucune différence significative. La spécificité et la sensibilité étaient équivalentes.[1]

Les auteurs de cette étude ont indiqué que l’un des avantages du système de diagnostic MESI mTABLET est la combinaison de l’IPS et de l’IPSO sur un seul et même appareil.Réaliser la mesure des IPS et des IPSO avec MESI mTABLET ABI et MESI mTABLET TBI a permis de découvrir 92,4 % des membres atteints d’AOMI diagnostiqués par des techniques d’imagerie. [1]

Dans ce blog, vous découvrirez :

Le contexte de l’étude

Les résultats de l’étude

Le contexte de l’étude

L’artériopathie oblitérante des membres inférieurs (AOMI) est la troisième cause la plus fréquente de mortalité dûe à l’athérosclérose, après les maladies cardiaques et les accidents vasculaires cérébraux. Malgré sa fréquence, elle reste souvent non détectée ; son symptôme typique, la claudication intermittente, est souvent confondu avec des troubles musculo-squelettiques, en particulier chez les patients âgés.

Le test non invasif établi pour la découverte de l’AOMI est l’indice de pression systolique, traditionnellement mesuré par Doppler manuel, mais l’utilisation de cette technologie prend du temps et nécessite une certaine expertise. Pour répondre à ce problème, des appareils oscillométriques automatisés de mesure de l’IPS ont été mis au point. De plus ils sont faciles à prendre  en main et ont une précision diagnostique acceptables [1] [2]. En raison de leur facilité d’utilisation et de leur rapidité d’examen, ils sont particulièrement utiles pour le dépistage à large échelle de l’AOMI [3] [4].

Pour les cas d’artères incompressibles (liés à l’âge avancé, au diabète, à l’insuffisance rénale chronique et à d’autres facteurs), la mesure automatisée de l’indice de pression systolique à l’orteil a été mise au point. Malgré son importance clinique, cette méthode de dépistage de l’AOMI n’est pas suffisamment mise en avant.[1]

Dans cet article le système de diagnostic MESI mTABLET a été utilisé. Il s’agit un appareil automatisé sans fil qui combine les mesures oscillométriques de l’IPS et les mesures PPG de l’IPSO. Pour tester la précision des systèmes MESI mTABLET ABI et MESI mTABLET TBI, des techniques d’imagerie vasculaire ont été utilisées comme référence. L’appareil MESI mTABLET TBI a été comparé à la méthode Laser Doppler et à un autre dispositif PPG. L’efficacité a été comparée chez des patients diabétiques et non diabétiques.

L’objectif de l’étude était d’analyser dans quelle mesure l’appareil MESI mTABLET peut contribuer au dépistage de l’AOMI. [1]

Les résultats de l’étude

La mesure de l’IPS à la cheville [1]

L’IPS a été mesuré sur 233 membres inférieurs de 177 patients. L’appareil MESI mTABLET ABI a fourni des résultats numériques dans 210 cas. Dans les 23 cas restants, il a affiché un texte d’avertissement sur la présence possible d’une AOMI sévère. L’imagerie vasculaire a confirmé dans  100 % de ces cas la présence d’ une lésion associée à l’AOMI. Cela montre la grande précision de l’appareil de MESI.

Les mesures de la MESI mTABLET ABI étaient fortement corrélées aux résultats du Doppler manuel, avec un coefficient de corrélation de Pearson de 0,672 (p < 0,001) chez tous les sujets, de r = 0,744 (p < 0,001) chez les patients non-diabétiques et de 0,562 (p < 0,001) chez les patients diabétiques. La différence moyenne entre MESI mTABLET ABI et les mesures Doppler était de -0,068, ce qui est cliniquement négligeable.

Par rapport à l’imagerie, la valeur seuil optimale pour la détermination de la présence d’AOMI avec  MESI mTABLET ABI était de 0,99.

La mesure de l’IPSO à l’orteil [1]

Les résultats de la mesure de l’IPSO par l’appareil MESI mTABLET ont été comparés à ceux du Laser Doppler et d’un autre appareil PPG. Aucune différence significative entre les résultats de ces trois techniques de mesure n’a été observée. La spécificité et la sensibilité étaient excellentes et équivalentes, quelle que soit la technique.

La combinaison des mesures de l’IPS et de l’IPSO [1]

L’étude a testé le nombre de jambes sur 79 des 44 patients atteints d’AOMI (diagnostic déjà connu ou nouveau) qui seraient reconnues avec différentes techniques de mesure. Le Doppler a révélé des résultats pathologiques dans 56 membres (70,9 %) et MESI mTABLET ABI dans 45 membres (57,0 %), soit avec un avertissement textuel, soit avec des données numériques, avec un seuil d’IPS de 0,9. Lorsque le seuil était de 1,0, MESI mTABLET ABI a permis de diagnostiquer 59 membres (74,7 %). L’utilisation d’une combinaison des appareils MESI mTABLET ABI et TBI a permis de porter le diagnostic à 73 des 79 membres malades (95,5 %).

Le système MESI mTABLET ABI a donné d’excellents résultats par rapport au Doppler manuel dans la détection de l’AOMI. MESI mTABLET TBI, quant à lui, s’est avéré équivalent aux autres appareils disponibles sur le marché. Utilisés conjointement, MESI mTABLET ABI et TBI ont permis d’identifier presque tous les patients atteints d’AOMI connus ou nouvellement diagnostiqués (95,5 %).

Conclusion de l’étude « Puisque MESI mTablet réunit les mesures IPS et IPSO dans un seul et même appareil facile à utiliser, la possibilité de mesures séquentielles pourrait faciliter une utilisation plus répandue de cette combinaison diagnostique ».