- 
le-potentiel-de-la-mesi-mtablet-dans-les-maisons-de-retraite-le-cas-de-lallemagne

L’Allemagne compte le plus grand nombre d’équipements pour maisons de retraite en Europe, le plus grand nombre d’EPHAD et un système de financement stable [1], Cependant, elle est confrontée aux mêmes problèmes que tous les autres pays développés : – un manque de maisons de retraite, un manque de personnel médical et un budget limité pour les soins infirmiers [2].

La numérisation des soins de santé aux niveaux régional [6] et national ouvre l’espace à de nouvelles solutions pour alléger cette charge. Les solutions numériques peuvent optimiser le flux d’informations et rendre le processus de diagnostic plus rapide. L’une de ces innovations est le système MESI mTABLET.

L’avantage principal de la MESI mTABLET est de permettre le partage instantané et sans fil des résultats d’examens. En cas d’aggravation de l’état de santé, les rapports d’examens du résident peuvent être immédiatement envoyées pour analyse au médecin référent. De cette manière, certaines extractions du résident vers un médecin ou à l’hôpital inutile peuvent être écartées. En outre, le système de diagnostic complet du système MESI mTABLET permet d’éviter les diagnostics fragmentés – en effectuant des mesures de diagnostic individuelles à différents endroits. Cette méthode permet de réduire les coûts, de faire gagner du temps au personnel des EHPAD, de réduire les visites d’urgence du médecin référent et de prévenir les hospitalisations potentiellement évitables (HPE).

Par conséquent, les avantages sont nombreux pour toutes les parties prenantes impliquées dans les soins au sein des maisons de retraite allemandes. La prévention des HPE signifie moins de nuits perdues dans leurs locaux, et donc plus de revenus. Pour les médecins référents, les soignants et les infirmiers, le partage instantané des résultats permet d’économiser du temps et du travail tout en conduisant à un diagnostic plus rapide. Pour les compagnies d’assurance maladie, la prévention des HPE signifie moins de dépenses, et donc une contribution pertinente au système de santé en général [2].

Grâce à ce blog, vous en apprendrez davantage sur :

Les statistiques dans les maisons de retraite montrent une opportunité croissante

Les statistiques nationales en Allemagne révèlent les opportunités et les défis suivants :

  • La proportion de personnes âgées en Allemagne est la plus élevée d’Europe (21,1 %) [1].
  • On compte 13 500 maisons de retraite, avec une moyenne de 70 lits par unité, ce qui fait au total 945 000 lits disponibles [1].
  • Entre 2020 et 2035, le nombre de personnes âgées de 67 ans ou plus passera de 16 millions à 20 millions [3].
  • En 2020, le nombre de personnes âgées de 100 ans ou plus s’élevait à 20 465. Ce chiffre est plus élevé que jamais, tant en nombre absolu qu’en proportion de l’ensemble de la population [4].
  • En termes de taux de dépendance (nombre de personnes âgées de 65 ans et plus par rapport à la population totale de 16 à 64 ans), l’Allemagne se situe légèrement au-dessus de la moyenne européenne [1].
  • En 2018, le volume des transactions dans le secteur des maisons de retraite et des résidences pour personnes âgées a augmenté de 63 % sur un an pour atteindre 1,76 milliard d’euros [1].
  • Même si la part de la population âgée reste stable, il faudra construire au moins 230 000 nouvelles places de soins d’ici à 2030 [2], sans compter la rénovation et la modernisation des installations existantes.
  • En termes de personnel de santé, l’Allemagne était troisième dans l’UE en 2018 avec 1000 professionnels des soins en activité pour 100 000 habitants [5]. Néanmoins, il y a une véritable pénurie de professionnels de la santé et cette situation va continuer à s’aggraver.

Ces données révèlent une situation complexe, mais aussi de nombreuses possibilités de développer de nouvelles solutions numériques. La télémédecine, les dossiers médicaux électroniques (DME) et les diagnostics non fragmentés répondent aux problèmes des parties prenantes des soins infirmiers (EHPAD, personnel médical et compagnies d’assurance) et les soutiennent dans leur motivation centrale.

La motivation principale des parties prenantes

Le nombre d’hospitalisations potentiellement évitables (HPE) est l’un des plus gros problèmes des soins en maison de retraite dans le monde. Les HPE des résidents des établissements de soins de longue durée coûtent aux contribuables américains 11 000 dollars par admission. On estime que 35 % de toutes les hospitalisations de résidents d’établissements de soins aux États-Unis sont dues à des HPE [7].

La prévention des HPE peut :

  • éviter le travail médical et les transports inutiles,
  • faire gagner du temps au personnel des EHPAD en termes de logistique de transport inutile,
  • sauver des centaines de milliers de résidents des EHPAD des infections induites par l’hôpital,
  • éviter de stresser les résidents et leurs familles,
  • économiser des milliards. [7]

Découvrons comment le système MESI mTABLET peut apporter une aide à chacune des parties prenantes, à la fois dans leur motivation centrale qu’au niveau de leur flux de travail quotidien. Vous pouvez en savoir plus grâce à cette vidéo du Dr Sebastian Winkler.

Optimisation numérique – pour le personnel médical

Les maisons de retraite allemandes emploient des soignants et des infirmiers, mais pas de médecins généralistes. Ces derniers se rendent dans les maisons de retraite à partir de cabinets externes et/ou font venir les résidents au cabinet.

il-potenziale-del-mesi-mtablet-allinterno-delle-case-di-riposo-lesempio-della-germania

Le système MESI mTABLET permet d’effectuer un certain nombre de mesures diagnostiques sur un seul appareil. Le plus grand avantage est que le médecin référent n’a pas besoin d’être présent lorsqu’elles sont effectuées. Les mesures peuvent être effectuées par les aides soignantes et partagées instantanément avec le médecin référent pour une évaluation par télémédicine. Le personnel médical et soignant bénéficie donc des avantages suivants :

  • meilleure prévention des HPE,
  • moins de visites d’urgence du médecin référent sur le site de l’EHPAD,
  • moins d’extractions de résidents et donc moins de logistique et de transports vers des lieux extérieurs (cabinets de médecins référents ou spécialistes, hôpitaux) pour des examens complémentaires,
  • meilleure qualité de vie pour les résidents des EHPAD.

L’utilisation du système MESI mTABLET dans les locaux de l’EHPAD permet également de procéder à des évaluations régulières de la santé des résidents. Le personnel :

  • est moins susceptible d’organiser le transport de résidents vers des lieux extérieurs (par exemple, chez un cardiologue pour un ECG),
  • peut détecter plus tôt les détériorations de l’état de santé, et ainsi avoir la possibilité d’agir plus tôt.

Il existe également une motivation financière pour les médecins référents Allemands car, en Allemagne, la coordination à distance avec le personnel des EHPAD est remboursée. Il en va de même pour les ECG lors des visites dans les EHPAD.

Optimisation numérique – pour les EHPAD

Motivation financière dans l’évaluation d’urgence par télémédicine

Comme nous l’avons déjà dit, l’un des plus grands avantages de l’évaluation par télémédicine est de contribuer à la prévention des HPE. Si un résident d’une EHPAD subit une hospitalisation inutile en Allemagne, cela n’entraîne pas nécessairement une perte financière pour la maison de retraite en termes de nuitées perdues. Une réduction de 25 % du paiement ne s’applique qu’à partir de 4 nuits.

Cependant, une HPE peut entraîner une infection du résident à l’hôpital et causer une nouvelle hospitalisation par la suite. Le résident infecté risque également de transmettre cette infection à d’autres résidents de la maison de retraite. Cette situation doit à tout prix être évitée, car elle peut entraîner de multiples hospitalisations, et donc une perte de revenus.

Motivation organisationnelle

Bien que l’impact ne soit pas financier, la réduction de la charge de travail du personnel de l’EHPAD en termes de logistique vers les sites externes est le gain le plus significatif. Elle contribue à un flux de travail plus fluide tant pour le personnel de la maison de retraite que pour les médecins référents en visite. Le système MESI mTABLET contribue à une décision beaucoup plus éclairée afin de déterminer si une visite chez un spécialiste ou une hospitalisation est vraiment nécessaire.

Optimisation numérique – pour les compagnies d’assurance maladie

Motivées par la réduction des coûts, les compagnies d’assurance maladie sont un moteur important de la numérisation des soins de santé en Allemagne et ailleurs. La réduction à long terme des HPE peut entraîner des économies considérables en termes de nuits passées à l’hôpital. Le système MESI mTABLET pourrait être un projet intéressant pour les compagnies d’assurance – tant en termes de réponse aux crises de santé aiguës que d’évaluations régulières de la santé dans les maisons de retraite.

Utiliser la MESI mTABLET dans le monde entier

Dans l’Union Européenne, il y a 48 500 maisons de retraite de 70 lits en moyenne, ce qui fait 3,4 millions de lits disponibles au total [2]. Même le cas de l’Allemagne, l’un des marchés de maisons de retraite les plus matures d’Europee [1], montre que le marché est sous-développé. Le potentiel total du marché européen de plus de 200 millions d’euros appelle à l’optimisme et à des efforts en ce sens [2].

MESI-mTABLET-Utiliser la MESI mTABLET dans le monde entier

En résumé, la MESI mTABLET peut apporter une contribution précieuse à la numérisation des maisons de retraite au niveau du diagnostic. Ses avantages :

  • le partage numérique instantané des résultats. Les résultats des examens diagnostiques peuvent être transmis instantanément au médecin référent ou à l’hôpital par email ; cela, rendant inutiles des méthodes comme les fax et les appels téléphoniques, ce qui permet de gagner du temps et de fluidifier le processus de communication [8] ;
  • les mesures de diagnostics de base concentré sur un seul appareil (ECG, tension artérielle, SpO2, spirométrie, IPS et IPSO)permettent de décider de manière beaucoup plus éclairée si une hospitalisation est vraiment nécessaire ; l’extraction vers un hôpital ou un cabinet du médecin référent juste pour effectuer un contrôle diagnostique (par exemple, pour un ECG) peut être évité ;
  • le système MESI mTABLET peut contribuer de manière importante aux objectifs nationaux et régionaux visant à accroître la numérisation des soins de santé.