- 

Les analystes le confirment, il y aura un avant et un après crise COVID-19 au niveau du développement de la télémédecine.

La télémédecine regroupe les diverses pratiques médicales à distance basée sur les technologies de l’information et de la communication. La télémédecine regroupe la téléconsultation (consultation d’un patient avec un médecin à distance souvent par visio-conférence), la télé-expertise (échange à distance entre 2 professionnels de santé, l’un souhaitant accéder rapidement à l’avis d’un spécialiste), la télésurveillance (suivi de certaines variables d’un patient à distance).

L’essor de la télémédecine avec la crise du COVID-19

Pour ralentir la propagation du virus, diminuer les risques de contamination dans les salles d’attente, pour orienter ou faire le suivi des patients avec une forme non sévère du COVID, pour continuer le suivi des patients avec des maladies chroniques, les professionnels de santé ont eu largement recours à la téléconsultation. En France par exemple, les décrets du 10 et 20 mars ont permis d’assouplir les règles d’accès à la téléconsultation et ont passés sont remboursement à 100%. Ces mesures ont permis une croissance exponentielle du nombre d’actes de téléconsultation pratiquée (+15% entre le mois de février et le mois de mars).

L-essor-de-la-telemedecine-avec-la-crise-du-COVID-19

La téléconsultation assistée

Cependant la téléconsultation patient ↔ médecin a ses limites dans la mesure où le patient n’a pas les outils, ni l’expérience pour réaliser des examens simples de diagnostic. Certains patients sont équipés de tensiomètre mais leur qualité ou leur mise en œuvre par le patient n’est pas toujours optimal. De plus, la population ayant les besoins les plus importants médicalement : les personnes âgées, ne sont pas forcément aguerris aux nouvelles technologies, ni en mesure de faire sur eux-mêmes les examens nécessaires à une consultation.

D’où le besoin de téléconsultation accompagnée d’un professionnel de santé (appelé aussi téléconsultation assistée) : il s’agit d’une consultation d’un médecin à son patient en présence d’une tierce personne professionnel de santé. Il peut s’agir d’une infirmière à domicile, d’une aide-soignante en EHPAD.  Le professionnel de santé en contact avec le patient assure le lien avec le médecin et peut réaliser des examens de diagnostic simple, comme la mesure de la pression artérielle ou de l’ECG. On parle alors de télédiagnostic ou encore de télésoin.

Assisted-teleconsultation

mTABLET : un outil de télédiagnostic de qualité professionnel

Le système MESI mTABLET est idéal pour le télésoin. Equipés de plusieurs modules de diagnostic, le système MESI mTABLET peut être emporté partout par le professionnel de santé. Le système mTABLET a été développé avec des infirmières et des médecins pour répondre exactement à leur besoin.  Il en résulte une interface simple et optimisée pour être utilisée en téléconsultation et télédiagnostic.

Le professionnel de santé au contact avec le patient peut ainsi réaliser des examens tels que la mesure de l’ECG de repos, la pression artérielle, la mesure de la saturation, ou encore la mesure des indices de pression systolique pour l’évaluation et le suivi de plaies ou de l’artériopathie oblitérante des membres inférieurs (AOMI). Le médecin, à distance, a ainsi accès à des mesures de qualité sur lesquelles il peut poser son diagnostic et décider de la prise en charge.