L’appareil ne détecte pas l’arythmie en soi, mais la mesure peut être effectuée indépendamment de celle-ci. Si la pathologie réduit significativement le nombre d’impulsions, l’algorithme ne dispose pas de suffisamment de données pour calculer l’IPS et affiche le message « erreur E4 » (« une erreur est survenue lors du calcul de la fréquence cardiaque »). Si la condition n’est pas grave, l’IPS est calculé de façon normale.

Oui, la présence d’une AOMI sévère est signalée par un avertissement sonore et par le symbole AOMI.

Si le patient est atteint d’une AOMI sévère, le pouls dans les chevilles est très faible. Cela signifie que l’IPS ne peut pas être calculé avec précision. Au lieu de cela, l’appareil analysera la forme d’onde du pouls et signalera la présence d’une maladie grave à l’aide du symbole AOMI. Dans le cas d’un résultat d’AOMI, nous recommandons toujours de répéter la mesure avec l’appareil connecté à l’ordinateur. Ceci fournit la forme d’onde de pouls complète, qui peut être analysée pour confirmer l’état du patient.

Si un patient a une jambe amputée ou si la mesure de l’IPS ne peut être effectuée en raison de graves blessures, la mesure peut porter uniquement sur la jambe gauche ou droite du patient en cliquant sur le menu « Paramètres d’amputation » de l’appareil dans la section « Paramètres ».

Si les artères sont calcifiées, l’appareil affiche le message AOMI. Dans ce cas, il faut mesurer avec l’appareil connecté à l’ordinateur et examiner la forme de la courbe de pouls. Ceci peut vous aider à déterminer si les artères sont juste calcifiées ou bloquées.

L’appareil a la capacité unique de détecter l’AOMI sévère. En cas d’AOMI sévère, le flux sanguin dans les artères est très limité et les oscillations, essentielles à la mesure de la pression artérielle de la cheville, peuvent donc être absentes. Cela dépend en grande partie de l’élasticité des artères. Si aucune oscillation n’est détectée, l’IPS ne peut pas être calculé, mais l’appareil analysera la forme d’onde du pouls et vous avertira si une AOMI sévère (via le message AOMI) est détectée. Vous pouvez confirmer le résultat en examinant les formes d’onde de pouls complètes dans le rapport MESIresults sur votre ordinateur. Si le flux sanguin est très réduit, mais que l’élasticité est suffisante, l’appareil calcule l’IPS.

Si le patient peut supporter une mesure d’une minute, appliquez un pansement imperméable sur les plaies avant de placer les brassards, afin de les protéger. Dans le cas contraire, vous pouvez choisir « Paramètres d’amputation » dans le menu « Paramètres » et positionner les brassards en fonction.

Le système MESI ABPI MD n’est destiné qu’au dépistage des artères obstruées et n’est pas un outil de diagnostic. L’utilisation de l’appareil chez les patients atteints de TVP n’est pas recommandée.

L’artériopathie oblitérante des membres inférieurs (AOMI) est le rétrécissement des artères périphériques. Elle est causée par une accumulation de plaque dans les parois artérielles. Cela signifie que le flux sanguin vers les membres est réduit. Son symptôme le plus typique est la douleur aux jambes qui survient pendant l’exercice et qui est soulagée par une courte période de repos ; c’est ce que l’on appelle la claudication intermittente. Cependant, la plupart des patients ne ressentent pas nécessairement de douleur dans la jambe, ne présentent aucun autre symptôme ou ne sont pas en mesure de les décrire à leur médecin.

  • en cas de présence de canules intraveineuses ou de fistules artério-veineuses, les brassards et la mesure peuvent causer des blessures au membre du patient,
  • si la patiente a subi une chirurgie mammaire ou une mastectomie,
  • ne pas utiliser l’appareil sur un patient lorsqu’il est connecté à un moniteur de signes vitaux,
  • ne pas utiliser immédiatement après une intervention postopératoire après un pontage aorto-coronarien superficiel sans consulter un médecin au préalable,
  • ne pas effectuer si le patient éprouve de fortes douleurs dans le bas de la jambe ou de graves douleurs à la jambe sans consulter un médecin au préalable,
  • ne pas utiliser chez les patients atteints de dermatite, d’hypertension pulmonaire, d’hypertension grave, de maladie de Parkinson ou avec des membres très oedématiés,
  • ne pas utiliser chez les patients atteints d’insuffisance cardiaque grave, de gangrène ou qui ont subi une greffe de peau récente à un membre supérieur ou inférieur.

Quelles sont les personnes à risques pour l’artériopathie oblitérante des membres inférieurs (AOMI) ?

Les battements cardiaques créent des oscillations sur les signaux pléthysmographiques, utilisés pour calculer les valeurs de tension artérielle à partir de trois membres. Les brassards de cheville mesurent les signaux oscillométriques sur l’ensemble de la cheville, ce qui permet de mesurer la pression artérielle systolique la plus élevée parmi toutes les artères (pédis tibial et dorsal) de la cheville. La pression à la cheville est ensuite comparée à la pression brachiale pour calculer l’IPS.

Chargement...
Chargement...
Chargement...
Chargement...
Chargement...