- 
Particularites-de-la-mesure-de-l-Indice-de-Pression-Systolique-dans-differentes-specialites-medicales

La mesure de l’Indice de Pression Systolique est souvent négligée, bien qu’elle devrait être l’une des mesures les plus importantes de dépistage en soins primaires. À travers cet article, vous découvrirez les particularités de la mesure de l’Indice de Pression Systolique dans différentes spécialités médicales et pourquoi une mesure réalisée précocement est si importante.

Domaines d’utilisation de l’Indice de Pression Systolique

Chirurgie vasculaire

Les mesures de l’Indice de Pression Systolique (IPS) permettent d’obtenir des indications adaptées pour le traitement chirurgical et sont obligatoires pour le suivi des patients après une intervention chirurgicale.

Un IPS asymptomatique faible possède une valeur pronostique permettant de prédire des lésions myocardiques périopératoires chez les patients ayant subi une chirurgie vasculaire, en plus des facteurs de risques inhérents aux indices de risque cardiaque classiques.

POUR ALLER PLUS LOIN :

Goodney  PP, Tarulli  M, Faerber  AE, Schanzer  A, Zwolak  RM.  Fifteen-year trends in lower limb amputation, revascularization, and preventive measures among Medicare patients.  JAMA Surg. 2015;150(1):84-86.

W.-J. Flu, J.-P. van Kuijk, M.T. Vouˆte, R. Kuiper, H.J.M. Verhagen, J.J. Bax, D. Poldermans. Asymptomatic Low Ankle-Brachial Index in Vascular Surgery Patients: A Predictor of Perioperative Myocardial Damage. European Journal of Vascular & Endovascular Srugery, 2010

Elizabeth M. Mahoney, ScD; Kaijun Wang, MS, PhD, ET AL, Vascular hospitalization rates and costs in patients with Peripheral Artery Disease in the United States, Circulation, November, 2010


Médecine généraliste

Il y a un besoin évident de sensibilisation à l’importance du diagnostic précoce et du traitement approprié de l’AOMI via des directives spécifiques. Cela pourrait mener à l’optimisation des stratégies pour prévenir des complications secondaires à l’AOMI.

Les médecins généralistes occupent une position clé dans le système de santé pour améliorer le niveau des soins prodigués aux patients atteints d’AOMI. Cette amélioration est possible si les médecins suivent les directives et effectuent une mesure de l’Indice de Pression Systolique chez tous les patients du groupe à risques cardiovasculaires, quels que soient leurs symptômes.

POUR ALLER PLUS LOIN :

New 2017 ESC Guidelines on PAD

Association of Ankle-Brachial Indices With Limb Revascularization or Amputation in Patients With Peripheral Artery Disease Homam Moussa Pacha, MD1; Vishnu P. Mallipeddi, MBBS1; Naveed Afzal, PhD2; et al, October 17, 2018.

Jill J. F. Belch, MD; Eric J. Topol, MD; Giancarlo Agnelli, MD; et al, Critical issues in Peripheral Arterial Disease detection and management, Arch Intern Med. 2003

C. Diehm, H. Darius, et al, Prognostic value of a low post-exercise Ankle-Brachial Index as assessed by primary care physicians, Atherosclerosis 2011

H. van Langen, J. van Grup, et al, Interobserver variability of Ankle–Brachial Index measurements at rest and post exercise in patients with intermittent claudication, Vascular Medicine, 2009

RECOMMANDATIONS INTERNATIONALES :

2016 AHA/ACC Guideline on the Management of Patients With Lower Extremity Peripheral Artery Disease

2017 ESC Guidelines on the Diagnosis and Treatment of Peripheral Arterial Diseases, in collaboration with the European Society for Vascular Surgery (ESVS)

TASC II  Inter-society consensus for the management of PAD


Cardiologie

Selon les recommandations 2017 de l’ESC en collaboration avec la Société européenne de chirurgie vasculaire (ESVS), sur le diagnostic et le traitement d’AOMI, « il est de la plus haute importance que chaque cardiologue soit sensibilisé au diagnostic et au traitement des patients atteints d’AOMI,… ».

L’Indice de Pression Systolique (IPS) est une méthode simple, non invasive et peu coûteuse utilisée dans le diagnostic de l’artériopathie oblitérante des membres inférieurs (AOMI) et permet d’identifier les personnes à risque d’arthérosclérose dans d’autres lits artèriels tels que les coronaires et  les carotides. 

POUR ALLER PLUS LOIN :

Ankle-brachial index combined with Framingham risk score to predict cardiovascular events and mortality: a meta-analysis, JAMA, 2008

De Oliveira, Dinaldo Cavalcanti et al., Association Between Ankle-Brachial Index and Coronary Lesions Assessed by Coronary Angiography. Cardiology research vol. 6,1 (2015): 216-220. doi:10.14740/cr376w

RECOMMANDATIONS INTERNATIONALES :

2017 ESC Guidelines on the Diagnosis and Treatment of Peripheral Arterial Diseases, in collaboration with the European Society for Vascular Surgery (ESVS)


Soin des plaies et compression médicale

L’Indice de Pression Systolique est une mesure essentielle dans le soin des plaies et la thérapie par compression médicale.

La mesure de l’IPS doit être effectuée afin de :

  • Déterminer le flux artériel avant d’appliquer la compression médicale
  • Écarter une AOMI en cas d’un ulcère d’un membre inférieur
  • Évaluer la capacité de cicatrisation d’une plaie
  • Évaluer le résultat thérapeutique
  • Déterminer le niveau de compression sans risque

POUR ALLER PLUS LOIN :

Fletcher J. Et al, Wounds UK. Best Practice Statement: Ankle brachial pressure index (ABPI) in practice. London: Wounds UK, 2019

Worldwidewounds.com. (2017). Doppler assessment and ABPI: Interpretation in the management of leg ulceration.

Ankle Brachial Index. (2012). Journal of Wound, Ostomy and Continence Nursing, 39, pp.S21-S29.

Compression for Primary Prevention, Treatment, and Prevention of Recurrence of Venous Leg Ulcers: An Evidence-and Consensus-Based Algorithm for Care Across the Continuum, Journal of Wound Ostomy & Continence Nursing, 2016


Néphrologie

La maladie rénale est un facteur de risque indépendant de la survenue de l’AOMI. Plusieurs études ont mis en cause une mauvaise fonction rénale comme facteur d’agravant des maladies cardiovasculaires et de mortalité. Selon les recommandations du KDOQI, tous les patients doivent être examinés pour déterminer la présence éventuelle d’une AOMI au moment de la dialyse. Chez les patients atteints d’insuffisance rénale chronique, ceux dont l’IPS est faible présentent des taux plus élevés de maladies cardiovasculaires et de mortalité, et la maladie progresse plus rapidement chez ces patients que chez les patients non affectés.

POUR ALLER PLUS LOIN :

Chronic Kidney disease and blocked arteries? 

DeLoach, S. and Mohler, E. (2007). Peripheral Arterial Disease: A Guide for Nephrologists. Clinical Journal of the American Society of Nephrology

Meng-Chuan Liu, Yen-Wei Lee, Po-Tseng Lee et al, Ankle-Brachial Index Is a Powerful Predictor of Renal Outcome and Cardiovascular Events in Patients with Chronic Kidney Disease, Scientific World Journal. 2012; 2012: 238494. Published online 2012, Jan 4th

RECOMMANDATIONS INTERNATIONALES :

K/DOQI Clinical Practice Guidelines for Cardiovascular Disease in Dialysis Patients


Angiologie

L’Indice de Pression Systolique (IPS) est utilisé comme outil de dépistage pour déterminer si le patient souffre d’AOMI et, par conséquent, pour proposer une prise en charge adaptée. Il est particulièrement utile pour les soins postopératoires à destination des patients revascularisés. 

RECOMMANDATIONS INTERNATIONALES :

2016 AHA/ACC Guideline on the Management of Patients With Lower Extremity Peripheral Artery Disease

2017 ESC Guidelines on the Diagnosis and Treatment of Peripheral Arterial Diseases, in collaboration with the European Society for Vascular Surgery (ESVS)

TASC II  Inter-society consensus for the management of PAD


Diabétologie

Bien que l’AOMI soit très courante chez les patients diabétiques, elle est largement sous-estimée dans cette catégorie de la population. Le diagnostic est souvent difficile lorsque le diabète est associé à une neuropathie périphérique (une pathologie qui cause l’engourdissement des pieds), car ce troublepeut masquer la douleur et mener à une grande prévalence de plaies, d’ulcères et d’amputations chez les patients diabétiques.

Le diabète augmente de 2 à 4 fois le risque d’AOMI et est observé chez 12 à 20 % des personnes qui souffrent d’AOMI. L’Indice de Pression Systolique devrait donc toujours être la première mesure réalisée chez les patients diabétiques, suivie par une mesure de l’IPO.

POUR ALLER PLUS LOIN :

IWGDF guidance on the diagnosis, prognosis and management of peripheral artery disease in patients with foot ulcers in diabetes

X. Jin, J. Ma, Y. Shen, An Analysis of the Relationship Between Ankle–Brachial Index and Estimated Glomerular Filtration Rate in Type 2 Diabetes

RECOMMANDATIONS INTERNATIONALES :

ESC, 2017 https://academic.oup.com/eurheartj/article/39/9/763/4095038


Neurologie

Les mesures de l’Indice de Pression Systolique sont essentielles dans le diagnostic différentiel de la douleur aux membres inférieurs. De plus, une ischémie récurrente associée à une AOMI peut entraîner une dénervation musculaire, qui peut être l’un des mécanismes responsables de la diminution de la performance physique chez ces patients.

POUR ALLER PLUS LOIN :

 J. D. England, J. G. Regensteiner, S. P. Ringel, M. R. Carry, W. R. Hiatt, Muscle denervation in Peripheral Arterial Disease, Neurology,  1992

Heidrich, Hermann, Concomitant neurological and orthopaedic diseases in the presence of peripheral arterial disease: A prospective study. VASA, 2013